Adresse
Téléphone
Jura Salins Basket Club
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le basket vit tout ce qu'il peut !

Depuis un mois, les entraînements ont pu reprendre pour les jeunes (catégories U11 à U17), en plein air et sans opposition, sur le terrain aimablement mis à disposition  par la Cité scolaire Victor Considérant, les mercredis après-midis quand le temps le permet. C'est mieux que rien pour nos jeunes joueuses et jeunes  joueurs, ravis de retrouver les joies du référentiel bondissant, en attendant de pouvoir, quand la situation sanitaire le permettra, retrouver gymnase, matchs et compétitions.
 
 
 

ASsemblée Générale du Club

L'Assemblée Générale du JSBC se tiendra le vendredi 11 septembre à 20h30 dans la grande salle de la Salle des Communes. Soyons nombreuses et nombreux à participer à la vie du Club !

Henderson Henriques

Last but not least, dernière pépite recrutée cet été par le JSBC à se présenter aux supporters, Henderson Henriques, jeune meneur formé à Mulhouse, plein d'énergie et de talent à vite venir découvrir à la Salle des Communes...
 

J-C Jérôme

Troisième recrue à se présenter, Jean-Christophe JEROME, meneur hors-pair, parisien voyageur qui jouait à Coeur de Flandre l'an passé et qui nous explique pourquoi il pose ses valises à Salins pour la saison qui s'ouvre bientôt. Soit le bienvenu JC au JSBC !
 
 

Christopher Doumpa

 Le deuxième joueur à se présenter est un grand ailier de luxe qui nous vient d'Amérique, de Montréal précisément. Le vieux continent souhaite la bienvenue à Christopher !
 
 

Héman TOUSSAINT

Le premier des nouveaux joueurs salinois à se présenter est un renfort intérieur de choix : Héman Toussaint.
Bienvenue à Héman !
 
 

Saison 2020/21 : on prend les mêmes et on recommence

En raison de l'arrêt inopiné de la saison passée du fait de l'épidémie de coronavirus, la FFBB a fait le choix le plus simple : on prend les mêmes et on recommence. Pas de surprise donc, le JSBC retrouve la poule alsacienne et les adversaires de la saison passée. Le calendrier est d'ores et déjà connu. Vous le retrouverez ci-contre à télécharger ou dans l'agenda en page d'accueil. Le JSBC commence à domicile le 19 septembre et recevra pour les deux derbys face à Montmorot (le 17 octobre) et Poligny (le 12 décembre). Le dernier match de la saison sera d'ailleurs un derby et tous les supporters salinois connaissent le chemin du Champ d'Orain quand il s'agit d'affronter nos adversaires préférés, Poligny (17 avril 2021).
 

Le calendrier

saison 2020-21 : une équipe première parée pour gagner

Comme à chaque saison, il y a quelques changements au sein de l'équipe première du JSBC.

Ceux qui partent :

Mathys JACQUES, parti en cours de saison 2019-20, pour raisons personnelles.
Clément MARTIN, parti à Poissy (N2) en Région parisienne.
Paul-Miguel REGNIER, parti à Héry (Pré-nationale) où des impératifs professionnels l'appellent, après deux brillantes années au JSBC où il laissera un souvenir impérissable.

Ceux qui rempilent :
Jawad DAHBI
Ousmane TOURE
Thomas BASSIGNOT
Gilles MOUGET
Hugo KAMDEM
Charles-Arthur BRABANT
Andrei MURSA
Ceux qui arrivent :

Héman TOUSSAINT, né le 26/09/1996, 198 cm, poste 3-4, en provenance de Tulle.

Christopher DOUMPA, né le 08/09/1994, 200 cm, poste 3, en provenance de Montréal (Québec).

Jean-Christophe JEROME, né le 03/05/1995, 185 cm, poste 1-2, en provenance de Coeur de Flandre (N3).

Henderson HENRIQUES, né le 21/02/1999, 183 cm, poste 1, en provenance de Saint-Quentin (Espoirs).

Un recrutement mitonné par Redj, en forme d'artillerie lourde. Vous aurez bientôt, ici, de plus amples informations sur ces nouvelles recrues dont on sait d'ores et déjà qu'elles vaudront le coup d'oeil. Et si les espoirs mis par Redj en ces nouveaux joueurs se concrétisent, la saison sera, de bout en bout, une saison immanquable !
 
 

Le basket reprend vie...

Le jeu reprend !
Le mercredi après-midi, à partir du 24 juin.
Toutes les catégories d'âge sont concernées (U11, U13, U15 et U17).
De 14h à 15h15, U9 et U11.
De 15h15 à 16h30, U13.
De 16h30 à 17h45, U15 et U17.
Les conditions sanitaires sont encore rigoureuses et doivent être scrupuleusement respectées par chacune et chacun : chacun son ballon, les distances physiques doivent être respectées etc.
 
 

La plaquette du Club

Entièrement  imaginé et  élaboré par  notre joueur  vedette Paul  Miguel Régnier,  un nouveau  support de communication  voit le jour cette année au club avec cette plaquette de 36 pages présentant la vie de notre association.
La brochure du club, éditée à 650 exemplaires, sera distribuée en 3 exemplaires aux licenciés, dont 2 destinés à la vente au prix de 6€.
En vente auprès des responsables du Club ou les soirs de match à l'entrée de la salle.
 

L'hommage de Gilles Mouget à Kobe Bryant

« Kobe, c’est mon enfance. On a sept ans d’écart. J’ai grandi basket avec Kobe. Je me souviens quand j’étais en cadet, la chaussure qu’il fallait avoir c’était celle de Kobe à l’époque où il était chez Adidas ! Les titres avec (Shaquille) O’Neal, ces fameux matches contre le Portland de Pippen, Sabonis ou les Kings des Stojakovic, Weber, Divac. Et aussi en 2008 et 2010 face à Boston et leurs trois stars (Allen, Garnett, Pierce) à leur apogée où il gagne avec sa franchise. C’était le joueur que je pouvais détester un soir de match car il prenait quarante tirs et forçait comme un fou et idolâtrer le lendemain car il avait inscrit cinquante points et mis sous l’eau l’équipe d’en face tout seul.

« Kobe est intouchable »

Quand tu regardais les matches de la nuit, tu te demandais : “Qu’a fait Kobe ?’’. Kobe, c’était des sujets de discussion en déplacement avec les copains. Kobe, c’est un tueur au sang froid. Je retiens son envie de gagner sans cesse. Sur les terrains, il voulait te marcher dessus. En dehors, tu ne l’entendais pas. Il bossait, c’est tout. Aujourd’hui, si un jeune me demande de qui il faut s’inspirer, je lui réponds Kobe Bryant. Ce mec a vécu basket pendant 38 ans. Uniquement par amour du basket. J’en souris aujourd’hui mais on a le point commun de s’être fait tous les deux le tendon d’Achille. J’ai eu une pensée pour lui quand je me suis blessé. Il est revenu au bout de six mois alors que le protocole est de huit. Ça montre sa force de caractère. Il commençait seulement à profiter de sa vie d’homme et sûrement de sa famille un peu plus. Je ne le connaissais pas. Mais le basket c’est la famille, et dimanche, cette famille a peut-être perdu son plus fidèle représentant avec Michael Jordan.
Je pense à sa femme également. Je suis moi aussi père de famille. Perdre sa moitié avec un de ses enfants, c’est une flamme qui s’éteint, et dimanche soir, fans, joueurs et sportifs du monde entier, on a tous eu ce sentiment. Je n’aurais jamais pensé avoir ce genre de sentiment pour une personne que je ne connaissais pas réellement. Quand j’ai vu l’info, ma première pensée était : “C’est faux, Kobe est intouchable ! Il ne mérite pas qu’on parle de lui au passé.’’ Je me rends compte que Kobe, tu peux en parler des heures. C’est là que tu réalises ce qu’a fait ce monsieur pour la communauté basket. »

Source : Le Progrès, 27 janvier 2020
 

Décès de Corinne Le MOIGNE

Les membres du Comité Directeur du Jura Salins Basket club, ses licenciés, ses adhérents, ont l'immense tristesse de vous faire part du décès de leur collègue et amie Corinne LE MOIGNE. Les obsèques auront lieu le jeudi 9 janvier à dix heures en l'église Saint-Anatoile de Salins.
 
C'est une des plus importantes flammes du Club qui vient de d'éteindre à l'âge de 56 ans. Corinne LE MOIGNE, née PELLEGRINI, appartient à cette grande famille qui a contribué à la création et au développement de notre Club et dont les membres véhiculent encore dans ce Club, à tous les échelons, la passion du basket. En réalité, Coco avait pris soin de transmettre, comme il va de soi dans la famille, sa passion du basket et tout son savoir-faire en la matière et le flambeau brûle plus que jamais à travers tous les jeunes qu'elle a formés. Elle a débuté le basket à 5 ans et est restée licenciée toute sa vie. Joueuse, formatrice, OTM, dirigeante, membre de la Commission des Officiels de la Ligue, et trésorière de notre Club jusqu'en 1997, mère d'Alexis et Margot, tous les deux joueurs au JSBC, et épouse de Jojo, Georges LE MOIGNE qui a beaucoup oeuvré lui aussi pour le Club, c'est une vie dédiée au basket, une vie de fidélité au JSBC qui s'est éteinte, Corinne Le MOIGNE à laquelle le JSBC dans son entier rend hommage, Coco dont le JSBC veut saluer la mémoire et remercier tout ce qu'elle fit, pour le Club, pour le basket, et, même jusque dans les derniers moments d'une vie rendue plus pénible par la maladie, pour transmettre la flamme de sa passion aux futures générations. Merci Coco, on ne t'oubliera pas.